Mission

Le Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville travaille à améliorer la qualité de vie individuelle et collective des résidentes et résidents du quartier en favorisant la participation communautaire.

Dons

Le Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville sera ravie d'accepter vos dons monétaires.

Calendrier des activités

Découvrir ce qui se passe au Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville ce mois-ci.

L'histoire de Cynthia

Pour en savoir davantage sur l'histoire de Cynthia vous pouvez visionner ici, lire l`article sur la page 12 de L'Echo de la Basse-Ville, ou lire notre premier Bulletin du CRCBV (bulletin - Nov2017 - FR).

Veuillez noter que le centre sera fermé tôt (à 15h30) *ce* vendredi, le 15 décembre, 2017.

Le centre sera également fermé le lundi 25 décembre, le mardi 26 décembre, et le lundi 1 janvier.

Exceptionnellement, nous n'allons pas offrir de service en soirée le jeudi 28 décembre mais seront toutefois ouvert de 8h30 à 16h30 cette journée-là.

Le centre sera fermé  pendant l'heure du dîner, soit de midi à 13h, les 27, 28 et 29 décembre.

L'horaire régulier reprendra le mardi, 2 janvier, 2018.

Joyeuses fêtes!

bulletin - Nov2017 - FRVoici la première parution de notre nouveau bulletin, Le coup de main : bulletin - Nov2017 - FR

À compter du lundi 13 novembre, le LCRC offrira le Programme de basketball jeunesse (13-21 ans) au Centre communautaire Routhier (172, avenue Guigues) tous les lundis soirs de 19h à 22h.

 

Nous sommes ravis de pouvoir raconter l’heureuse suite de cette histoire.

Des membres du personnel du CRCBV ont revendiqué la cause de Bomanga avec l’aide de Nathalie Des Rosiers, député provinciale pour Ottawa-Vanier, et son équipe auprès de CHEO et le Ministère de la santé provincial. Après plusieurs mois, nous avons reçu de bonnes nouvelles : le ministère avait réexaminé les dossiers et avait décidé que la province allait couvrir les frais médicaux! Quel soulagement pour Bomanga!

Je m’appelle Bomanga Moseka. Je suis la grand-mère de Pongo Exaucé Kisoukidi. Mon petit-fils est arrivé au Canada le 6 mai 2016. C’était un vendredi. Lundi prochain (le 7 novembre 2016), je vais chercher sa carte de résidence permanente et sa carte de santé.

Mon petit-fils est arrivé ici sans confirmation de résidence permanente. En allant au bureau pour faire la demande, on m’a dit qu’il ne pouvait obtenir les documents parce qu’il n’était pas enregistré à l’école. Je devais d’abord aller à l’école pour enregistrer l’enfant, mais je n’avais pas la carte de vaccination de l’enfant. Avant d’inscrire un enfant à l’école, nous devons avoir la carte de vaccination.

Le mercredi suivant, il est tombé malade. Je n’avais rien et je ne savais pas où aller avec l’enfant. Je suis venue au Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville pour demander de l’aide. J’ai expliqué mon problème. Ils ont appelé à CHEO et on a accepté de le recevoir. Nous sommes allés là-bas. Mon petit-fils faisait plus de 40 degrés de fièvre. Nous y sommes restés plus de 10 jours. J’ai été bien accueillie parce que le Centre de ressources avait contacté CHEO.

Après 10 jours, nous sommes ressortis de l’hôpital. On nous a envoyé une facture de 16 640$. Je ne travaille pas. Je suis une personne âgée. Je suis donc revenue au Centre de ressources pour demander de l’aide. Je voulais obtenir de l’aide avec ce problème. Je leur ai remis la facture qu’on m’avait donnée. Nous attendons une réponse de CHEO.

À sa sortie de l’hôpital, mon petit-fils devait aussi débuter des cours d’été. Comme le Centre de ressources nous avait déjà donné des billets d’autobus, je suis revenue pour demander une passe d’autobus. Une employée est venue avec nous pour acheter un laisser-passer pour l’enfant. Mon petit-fils a donc pu aller suivre ses cours d’été.

Le centre de ressources communautaires de la Basse-ville est bien pour nous. Ils nous aident. Ils nous accueillent très bien. Si vous venez avec un problème, ils cherchent toujours des solutions pour vous. C’est pour cela que je suis venue témoigner de mon histoire. Pour rendre un grand merci au CRCBV sans oublier les personnes qui travaillent ici. Mme Christina, merci beaucoup! MERCI!

Chez-nous, au CRCBV, notre grand désir est de pouvoir offrir un soutien à plusieurs autres personnes en besoin, comme Bomanga. Nous comptons sur votre généreuse contribution afin d’assurer la continuité de notre fonds d’urgence.

CanadaHelpsLogo FR

L`inscription débute le 10 octobre. Ces programmes offrent des bons d'achat du Tigre Géant ou un panier de nourriture, ainsi que des jouets pour les enfants âgés de 12 ans et moins. Présentez vous à l'accueil avec une pièce d'identité pour chaque membre de votre famille, une preuve d'adresse ainsi qu'une preuve de revenu.

Caring & Sharing flyer 2017-FR