L’histoire de Miguel

L'histoire de Miguel

C’est avec grand plaisir que j’écris cette lettre de soutien au groupe de jeux du Centre de ressources communautaire de la Basse-ville.

J’étais en congé parental pendant trois mois l’année dernière avec ma fille Katia, qui avait neuf mois à l’époque. Maria et Diane avaient accueilli un groupe de jeux d’enfants auquel ma femme avait pris part avec Katia. Mon épouse m’a si bien parlé de ce groupe de jeu que ma décision de continuer à accompagner Katia m’a été facile. J’ai immédiatement compris pourquoi ma femme aimait tellement le groupe de jeux de Maria et Diane. Elles ont toutes les deux pris un intérêt légitime pour chaque enfant, en lui donnant l’attention, la louange et en lui apprenant beaucoup de chansons et de jeux amusants.

En tant que père, assister à des groupes de jeux peut être un peu intimidant, nous sommes souvent en minorité et, en particulier avec les petits enfants, mais nous pouvons avoir un peu plus de confiance en nos compétences parentales. Que j’ai été accueilli si pleinement par Maria et Diane au groupe de jeux m’a vraiment aidé à grandir dans mon rôle de père. Au-delà de l’apprentissage des chansons et des jeux pour divertir Katia, j’ai toujours trouvé au groupe de jeux des conseils et d’encouragements de la part de Maria et Diane et cela a été raconté à d’autres parents avec lesquels j’ai pu  nouer des relations et échangé de mon expérience.

Il était tout aussi important de pouvoir emmener Katia dans un groupe de jeux qu’elle connaissait déjà tant dans l’espace que dans les styles propres de Maria et Diane. Il a fourni le genre de continuité qui l’a aidée à prospérer.

Un bonus/attrait supplémentaire et important pour moi est que Maria en particulier parle espagnol à ma fille. Comme un interlocuteur natif, elle ne parle à Katia qu’en espagnol et c’est merveilleux pour les compétences linguistiques de Katia d’être exposé à une autre personne qui parle l’espagnol de cette manière. Par exemple, Maria pourrait, à la volée, traduire les chansons en espagnol (en dehors de ses versions habituelles en français et en anglais) en s’adressant à Katia. Qu’elle ait même pensé à le faire, démontre sa gentillesse et sa vocation d’éducatrice, et je lui en suis très reconnaissant.

Miguel Bernal-Castillero

Témoignages

Aujourd’hui au CRCBV

Programme de transitions (7e et 8e années) (E)
Heure : 14h30 - 17h30
Lieu : 201 Friel Street, Ottawa, ON, Canada, Centre des jeunes
Club 310 – Programme après l'école et Club de devoirs (6 à 12 ans) (A)
Heure : 14h30 - 17h30
Lieu : à l'école York (310, rue York)